banner

Blog

"La musique a sept lettres, l'écriture elle, a
vingt cinq notes"

Anonyme

L'actualité de la Cigar Box Guitar

Une perpétuelle (r)évolution

L'actualité de la CBG est, en effet, en perpétuelle évolution et révolution. De nouveaux artistes, de nouveaux fabricants, de nouvelles manières de faire des CBG, de nouveaux festivals, apparaissent tous les jours. Avec ces nouveautés on peut voir se dessiner des tendances, des modes, des pratiques anciennes renouvelées, que ce site ne saurait contenir ou même appréhender dans son ensemble. D’où ce blog qui ne prétend pas être exhaustif mais qui donnera, selon aussi mes points d’intérêts, une vue du vaste petit monde des "chordophonistes", quelque soit leurs activités.

Vous êtes bien entendu invité à participer et à réagir. Pour cela écrivez moi.

#4: Inside the box.

Luis Schmied: un artiste, de la CBG, en devenir.

schmied, image tirée de https://vimeo.com/131998303

Luis Schmied, un Argentin résidant aux USA est banquier de métier. Mais sa passion c'est la musique et à travers elle, la fabrication de Cigar Box Guitars. Luis est un artiste en devenir, il essaye à travers la maitrise journalière de son art: fabriquer des instruments uniques, de tendre au moins vers ce but. Vinnie Zullo a bien su saisir et retransmettre à travers ce petit documentaire Inside the Box, toute la joie simple, mais aussi les interrogations d'une personnalité attachante qui a su trouver une voie pour s'exprimer artistiquement parlant, et faire donc de sa vie, une peuvre d'art.

N'en doutons pas, même si lui même s'interroge encore sur le sujet, Luis est un artiste...

Voici la transcription en français du documentaire et l'adresse du site de Luis Schmied: http://www.schmiedguitars.com/.

"Un artiste n'est pas timide quand il (ou elle) doit s'exprimer à travers n'importe quel médium et cela peut même le surprendre au début. Cela peut être n'importe quel type d'activité, il y a des artistes qui créent des instruments, des peintres, des écrivains; si tu est assez bon, pour impressionner les autres et générer quelque chose de différent, alors oui, je pense que tu est un artiste.

Moi un artiste? Non pour l'instant je suis dans une zone de confort, des fois je me sens artiste, mais je ne le crois pas réellement. Mon nom est Luis Schmied, je suis originaire d'Argentine, les guitares que je construis sont faites avec des boites à cigares, elles existent depuis 150 ans. Je crois que les personnes qui les ont créés l'ont fait par nécessité, nécessité d'avoir et de jouer d'un instrumlent quand ces derniers n'étaient pas disponibles. Je suis rentré dans le mouvement, grâce à la musique, ma passion a toujours été la musique. J'aime utiliser des objets qui ont vécus, j'aime recycler. Par exemple si je trouve, quelque chose comme une fourchette et qui peut être utilisée comme chevalet pour une guitare c'est quelque chose que j'adore faire. Quand je conduis, des fois ce n'est pas possible car je ne suis pas vêtu de manière adéquate, mais si je vois une décharge, je ressens le besoin de sauter et chercher dedans pour trouver quelques bonnes choses que je pourrais réutiliser. Mais au final mes beaux vêtements ne me permettent pas de le faire.

Généralement je commence avec une idée mais le produit final peut être complètement différent. Il est unique, il va devenir "cet" instrument et il n'y aura plus d'autre instrument comme celui là. Même si on essaye de le dupliquer, il existera de petites différences d'un instrument à un autre. Je les vois comme des personnes, comme des personnalités. Chaque guitare, chaque instrument a une personnalité qui se reflète dans leurs voix, dans les sons qu'ils produisent. Ainsi, chacun des instruments fait main avec lesquels je me trouvent, chacun aura un son différent.

Quand tu as des personnes qui te disent que c'est quelque chose qu'ils n'ont jamais vus auparavant, que c'est un instrument dont il peuvent jouer, et qui plait à leurs amis aussi, c'est basiquement le combustible dont j'ai besoin pour retourner à mon atelier et continuer à construire. Et cela ne va pas ressembler a quelque chose que j'ai fais auparavant, parceque même si je le voulais, je ne peux faire la même guitare deux fois de suite. Cela fait que, cela reste, non seulement intéressant pour les autres mais aussi pour moi. Et c'est quelque chose que tu peux apprécier réellement.

J'aime ce que ce fais en ce moment, j'aime construire ces instruments et en le faisant je continue à apprendre. J'en suis au point ou, je dirais, que j'ai encore besoin d'en construire beaucoup plus."

Commentaires - 29 Octobre 2015 -

#3: La fabrication d'instruments est une expression de moi-même.

Kurt Schoen: des instruments chargés d'histoire.

schoen, image tirée de https://vimeo.com/93214592

Après pas mal d'années passées dans l'industrie aéronautique pour l'armée, Kurt Schoen à appris la lutherie sur le tas. Des années plus tard on trouve dans son carnet de commande des artistes comme: Bon Jovi, les Eagles, les Black Crowes, Led Zeppelin, ZZ Top, Johhny Depp, Keb Mo, ou encore Jackson Browne. Une preuve si l'en ait de son talent Il construit aussi bien quelques guitares "rectangulaires", comme des guitares electriques classique ou des 4 ou 5 cordes selon les demandes. Sa particularité, qui l'a rendu célébre: utiliser des bois anciens et usés provenant aussi bien de boites d'expéditions ayant contenues des munitions, de la dynamite, des piéces mécaniques ou encore du whisly, etc, comme utiliser aussi le bois de ponts ou de barges centenaires est une autre des ces spécialités et le résultat est au rendez-vous. Ces instruments ont l'air de venir du fond des âges sont de toute beauté et ils ne laissent pas indifférent. Au delà du look fantastique de ses guitares, Kurt Schoen est aussi un gars sympathique avec une approche intéressante quand à ses motivations dans la fabrication des ces instruments. Approche que l'on peut découvrir dans ce documentaire sur Viméo.

Encore un autre beau reportage à voir et à revoir et dont voici la transcription en français.

"La musique est un don de Dieu ans et devrait être partagée.

Si, à l'intérieur de mes guitares j'écris ceci à la main c'est parce ce que je pense que c'est la vérité. Ce n'est pas dans un endroit où les gens vont vraiment le voir, mais au moins, au fond de moi, j'aime à savoir que cela y est.

Les instruments de musique m'ont donnés la chance de m'exprimer. Tout comme les procédures permettant de jouer de manière automatique sur une guitare, quand elles s'expriment à travers l'instrument, pour moi, la fabrication d'instruments est une expression de moi-même, c'est une expression des choses qui sont belles pour moi, c'est l'expression des choses qui sont pratiques pour moi et qui font sens.

Je suis Kurt Schoen, je vis à Walla Walla, Washington et je fabrique des instruments à cordes personnalisés, vraiment bizarres.

J'ai commencé à fabriquer des instruments simples à partir de boites de cigares et, puis suis passé aux caisses d'expéditions de tout type et j'ai alors commencé à incorporer de plus en plus de matériaux récupérés provenant de ponts, de futs de fermentation pour la bière et de tonneaux de vin. Tous ces types de matériaux ont commencés à m'inspirer pour devenir d'excellents candidats comme matériel à être utilisés.

Lorsque je coupe dans le bois après qu'il soit déjà passé par toutes ses transformations, je peux profiter de tous les bienfaits que le vieillissement lui a procuré. Les instruments deviennent plus intéressants pour moi, et pour les clients quand ils savent que ce manche particulier a été un pont de chemin de fer dans le nord du Minnesota, que cette tête particulière avec des veinures provient d'un merveilleux silo à grain du Dakota du Nord. Je pense que cela parle vraiment aux gens.

Un instrument de musique n'a pas seulement un design, mais a aussi une part scientifique, une part mathématique. Il combine toutes ces choses et ceci est tout mon sujet. J'ai une connaissance de fond sur toutes ces choses pour pas mal de raisons et un instrument de musique est un moyen ou je peux profiter de tout ce que j'ai appris dans ma vie et le retranscrire dans un tout.

Le travail du métal que je fais est un apport de mon apprentissage dans le travail du métal lorsque je travaillais à l'usine d'aviation. Vous ne pouvez pas savoir que le contenu cours en acoustique et vibrations à l'académie des forces aériennes des États-Unis est aussi quelque chose qui se passe aussi à l'intérieur d'une guitare. Mais c'est la vérité

Absolument tout ce que je mets dans ces guitares est fait main. Je n'ai aucuns outils automatisés. J'utilise couramment des outils qui sont mon ciseau à bois, mon racloir à main et une règle métallique. Les instruments obtiennent leurs propres vibration du fait que tout ce qui compose l'un d'eux est vraiment unique. Si je veux faire cinq d'entre eux en même temps, chaque instrument sera comme les différentes sœurs d'une famille, avec des traits similaires mais ayant pourtant leur propre et unique personnalité.

J'ai besoin d'intégrer une sorte de bon vieil air du temps vintage dans les instruments, donc, que je fabrique autant de parties que je peux. La conception des 2 fleurs sur les chevalets est un hommage à mes filles: Cheyenne et Daisy, elles m'ont inspirées pour la fabrication du tout premier instrument et elles continuent à m'inspirer encore aujourd'hui

Je pense que, peut-être, la raison pour laquelle j'aime fabriquer autant d'instruments de types différents c'est parce que c'est un défi. J'ai ce morceau particulier de matière et il est beau à sa manière, je n'aime pas gâcher, je dois m'assoir un instant et réfléchir à une solution sur la façon dont je peux travailler avec cette matière et en faire vraiment un instrument fantastique. J'ai des instruments dans mon esprit qui doivent juste sortir et qui doivent être fais. J'ai un bouzouki qui doit être fais, j'ai une guitare particulière qui doit être faite.

Je n'ai aucune idée de combien je vais en fabriquer, je suis entièrement satisfait de ce que j'ai déjà fait, mais je veux juste continuer à le faire."

Commentaires - 28 juillet 2015 -

#2: Nous faisons partie de la révolution cigar box guitar, et nous sommes ici pour durer...

Le manifeste du constructeur de Cigar Box Guitar

manifesto, image tirée de http://art-of-manliness.tumblr.com/post/99946092196/how-to-make-a-cigar-box-guitar

Au début des années 2000 il y a eu une renouveau du mouvement CBG. Des personnes construisaient et jouaient sur des Cigar Box Guitar et échangeaient sur un internet encore balbutiant trucs et astuces. En 2009/2011 ce mouvement confidentiel explose. Les nouvelles technologies permettent de plus facilement véhiculer l'image, la vidéo et le son, les réseaux sociaux sont légions, et ce simple hobby de quelques passionnés devient viral et mondial. C'est à ce moment que C.B.Gitty une entreprise qui vends des pièces détachées de guitare, à l'idée de créer Cigar Box Nation, un site consacré à la CBG et aux instruments faits maisons par de non-professionnels. C'est un forum, un lieu d'échange ou l'on peut côtoyer des légendes comme Shane Speal, One String Willie, télécharger des plans, voir des photos de CBgs faites par d'autres, écouter les maquettes d'apprentis musiciens. Bref le Saint Tropez de la CBG.

En juin 2011 Ben “C. B. Gitty” Baker écrit sur un site parallèle le manifeste des constructeurs de CBG. Une feuille d'intentions du pourquoi et du comment de ce que l'on a nommé la révolution CBG. Les fabricants se reconnaitront dans ce qui suit. Voici sa traduction:

Nous sommes des fabricants de musique. Nous construisons des cigar box guitars et d'autres instruments uniques faits à la main.

Nous sommes les membres de la révolution cigar box guitar. Nous construisons des instruments de musique jouables avec des choses qui ne devraient jamais faire de la musique. Nous construisons des guitares en boite de cigares, des ukulélés en boites à cigares, des banjos, des canjos, des instruments faits avec des boites à cookies en fer blanc, des dulcimers avec des manches à balai, et bien plus encore.

Les instruments que nous construisons sont réels. Nous trouvons de la joie dans leur construction, et nous sommes fiers de ce que nous faisons.

La cigar box guitar tient une place primordiale dans notre art, mais elle est juste un des nombreux instruments que nous créons. Nos créations vont des plus simples diddley bows à une corde aux instruments les plus complexes et alambiquées imaginables. Nous respectons et nous nous appuyons sur des siècles de traditions de construction d'instruments de musique, mais nous ne sommes pas limités par eux. Nous n'avons pas peur de faire au fur à mesure que nous avançons. Nous savons que, parfois, ne sachant pas comment les choses sont censées être faites, vous ouvre à des choses qui ont jamais été faites auparavant.

Nous venons de tous les horizons de la vie, et de partout dans le monde.

Nos origines, cultures et pays sont nombreux et variés, mais nous sommes tous unis dans la joie de la construction d'instruments de musique et de faire de la musique. Nous sommes une des partie la plus grande de la communauté Maker, et nous partageons un grand nombre des mêmes objectifs - mais nous sommes, par nous-mêmes, un mouvement distinct.

Nous construisons nos instruments pour différentes raisons et de différentes façons.

Nous croyons que la musique monte à partir des racines, et non pas descendant d'une tour d'ivoire . Nous savons que vous ne devez pas voir des années de formation avant de pouvoir fabriquer un, instrument de musique jouable et fun. Que vous n'avez pas besoin d'un atelier entièrement équipé, ou des meilleurs outils. Nous ne devons jamais oublier que le premier ancêtre de la guitare était une vigne tendue sur un tronc d'arbre creux.

Nous sommes un mélange de constructeurs et de musiciens, d'artisans et d'artistes.

Certains d'entre nous ne jouent que sur des cigar box guitars et sur des instruments construits par d'autres; certains d'entre nous construisent seulement des instruments pour que d'autres en jouent; certains d'entre nous, à la fois, construisent et jouent. Que nous en jouions nous-mêmes ou pas, nous sommes fiers des instruments que nous créons et de la musique faite avec eux.

Nous croyons que tout le monde peut construire sa propre cigar box guitar ou tout autre instrument fabriqué à la main.

Toute personne qui le souhaite peut faire ce que nous faisons. Nous félicitons tous ceux qui viennent avec un esprit ouvert, une volonté d'apprendre et d'expérimenter. Nous apprécions chaque nouvelle perspective et point de vue créatif. Ensemble, en tant que communauté et en tant que mouvement, nous ramenons la décision de faire la musique et des instruments de musique aux gens, ainsi qu'un retour à leurs racines.

Nous faisons partie de la révolution cigar box guitar, et nous sommes ici pour durer.

Nous sommes l'alternative à la guitare rutilante et sans âme fabriquée en usine. Nous sommes la réponse pour le musicien à la recherche d'un nouveau son, d'un nouveau look, d'un moyen d'obtenir un retour aux sources, un retour aux sources de la musique. Nous sommes le nouveau passe-temps pour la femme ou l'homme créatif à la recherche d'une manière significative et enrichissante de mettre à contribution leurs compétences propres. Nous sommes différents, nous sommes créatifs, nous sommes fiers, et nous sommes ici pour durer.

Commentaires - 4 aout 2015 -

#1: Je ne suis pas un luthier, je suis quelque part une guérilla...

Une approche originale de la constructions des CBGs

miku, image tirée de https://vimeo.com/116712891

L'homme qui affirme cela, Miku est un fabricants de CBG polonais. C'est un très bon interprète et un fabricant de CBG hors pair. On peut écouter ses démos sur la toile, un bon moyen pour lui de promouvoir ses constructions et on peut voir ces dernières sur son site Il a fait l'objet il y a quelques mois d'un reportage, ou on le voit construire des CBGs et surtout nous faire part de son cheminement intellectuel pour arriver au produit final: un instrument qui sonne bien. Miku affirme qu'il construit des instruments bas de gamme, non pas dans la finition, irréprochable, mais dans ce que doivent être ces instruments, des artéfacts simples et rapides à construire et surtout simple à jouer. Par rapport à une guitare classique il est évident alors qu’effectivement les instruments montrés dans le reportage sont "bas de gamme". Mais comme le dit si bien le constructeur ils possèdent un son "sale" qu'aucune guitare de prix ne pourra reproduire. Miku a aussi un solide sens de l'humour et une approche punk et surréaliste de la construction de ses CBGS non dénuée de poésie. Un grand bonhomme et une approche philosophique et humble pour le coup de la construction d’instruments de musique populaires. C'est un très beau reportage à voir et à revoir dont voici la transcription en français pour celles et ceux qui ne pratiqueraient pas la langue de Shakespeare, la vidéo étant sous-titrée en anglais.

"Je ne suis pas du tout un luthier, en fait, quelque part je suis une guérilla à moi tout seul. Un luthier est un artiste, et je suis un peu charpentier, un peu serrurier, un peu électricien, un peu musicien mais rien de tout cela réellement. Peut-être cela explique pourquoi ces instruments sont ce qu’ils sont.

Je ne m’en souviens plus mais c’était probablement quand j’étais au collège pendant la pause d’été. J’étais à la maison et je m’ennuyais car tout le monde était parti en vacances. Alors j’ai construit un instrument avec une boite de lait et un manche à balai que j’avais trouvé dans la cave. Il y avait juste une corde, la boite en métal et le manche à balai. Je l’avais fait juste pour le "fun", car je m’ennuyais, juste pour voir comment cela fonctionnait. Ce n’était pas mauvais, j’ai joué dessus un temps et puis je l’ai totalement oublié. A cette époque je ne savais pas que des instruments comme les cigar box guitars ou quelque chose de similaire pouvaient même exister. Comme je l’ai dit je l’ai construit car je m’ennuyais, je l’ai mis de côté, et l’été suivant j’ai fabriqué une vrai guitare électrique. À cette époque les guitares vendues en boutiques étaient ce qu’on pourrait appeler une... tragédie. Donc j’ai construit ma propre guitare électrique. Cela m’a donné des indications sur comment construire des guitares mais ensuite je n’en n’ai plus rien construit pendant très, très longtemps.

Il y a 3 ans environ cela m’a pris de nouveau. J’ai découvert Seastick Steve et l’ai vu pour la première fois, il était une réelle bizarrerie pour moi. Il jouait sur son instrument fait avec n’importe quoi et c’était cool, j’ai aimé cela. J’ai pensé que c’était similaire à ce que je voulais faire auparavant. Donc j’ai fabriqué ce type de guitare. Je ne connaissais pas grand-chose sur le sujet. Je me rappelle encore comment j’ai procédé sans aucune espèce de connaissance théorique. J’ai appliqué le manche de ma guitare sur la nouvelle et j’ai pris les mesures. Je sais plus ou moins ce qui peut m’être utile. C’est basé sur le principe que je me souviens des dimensions que j’ai appliquées sur mes instruments. Je peux trouver quelque chose de chouette mais si je sais que cela ne me sera pas utile je le laisserai de côté même si cette chose me plaît. Je préfère que cela reste un instrument simple, même primitif. J’utiliserais plutôt une veille fourchette classe plutôt que construire un truc innovant high-tech qui serait à sa place ici. C’est pour cela que j’aime ça, parce que vous pouvez construire votre guitare avec n’importe quoi.

Pour être honnête il faut posséder un bon sens de l’humour. Vous devez être un peu fou pour... vous savez... Voler une cuillère à soupe du service de votre femme et faire quelque chose avec. Vous pouvez commander votre propre chevalet dans une boutique en ligne, le payer et en recevoir un très beau. Mais pourquoi feriez-vous cela alors qu’il y en a un dans le service de votre femme ? Ou que quelqu’un en a jeté un à la poubelle?

J’ai un tournevis, et une perceuse, et j’ai un marteau et un ciseau à bois et une espèce de scie. Et c’est basiquement les outils que j’avais au départ. Ces outils que j’avais sont exactement les mêmes que chacun a dans sa maison pour changer un pneu ou couper un morceau de bois pour faire un cerf-volant Les outils pour luthiers sont très chers et c’est très bien comme cela. Ils doivent être chers car ils sont très bons et que vous pouvez fabriquer de très bons instruments avec. Mais j’ai plutôt développé une sorte de touche personnelle «Punk». Cette manière de penser est très proche de la mienne. Je respecte profondément les luthiers et j’ai toujours dit qu’une vraie guitare c’est le vrai truc. Je fabrique des instruments "bas de gamme". Outre le fait que je l’ai écrit sur ma page Facebook, c’est vraiment ce que sont mes instruments.

Cela devient terriblement compulsif. Quand vous fabriquez votre premier instrument, vous devrez en faire un autre, puis un autre, et ceux qui fabriquent leur instrument le confirmeront. Et c’est comment cela se passe.

Il y a ce principe, que je fais mien, qui dit que peu importe que l’instrument soit moche il doit sonner juste car il est fait pour jouer. Il est supposé vous accompagner quand vous partez, à la plage, au parc, pour être joué. C’est pour cela que les instruments sont conçus. Probablement 90% des instruments dans l’histoire de l’humanité étaient comme celui-là. Peu de personnes peuvent se permettre d’acheter des instruments originaux, comme... je ne sais pas, un Stradivarius ou une Martin qui coûtent très cher. Si les gens n’avaient pas fabriqué leurs propres instruments, alors la musique aurait cessé d’exister et ne ce serait pas développée plus avant. Les gens n’auraient plus eu de plaisir et n’auraient plus chanté. Cela doit être pour le plaisir. Car la musique est liée à cette expérience depuis les débuts de l’humanité. C’est pour cela que c’est fait. Et aujourd’hui des gens prennent ces guitares dans leurs mains, des gens qui sont des musiciens professionnels et ont accès aux meilleurs instruments du monde qui sonnent merveilleusement bien et sont fantastiques. Mais ils ne peuvent être dissonants. Cela ne signifie pas qu’ils sont mauvais. Mes guitares sonnent comme elles sonnent. Mais la guitare d’une boutique, a 4800€ ne jouera pas des sons aussi sales que celles que je fabrique.

C’est cool de faire quelque chose comme cela, et vous pouvez le faire sérieusement, cela marche toujours car vous jouez sur cet instrument. Vous pouvez fabriquer cet instrument en un jour, en jouer et cela marche très bien.

Cela marche très, très bien."

Commentaires - 28 juillet 2015 -


¬ Page suivante
Abonnement aux flux RSS

Liens

liens - image tirée dehttp://commons.wikimedia.org/wiki/File:Man_on_telephone_pole_works_on_changing_the_lines_-_NARA_-_285872.jpg

Il existe des centaines, si ce n'est pas des milliers, de sites consacrés à la Cigar Box Guitar. Voici, par ordre alphabétique, un florilège des plus représentatifs, intéressants et méritant le détour sur le sujet et bien d'autres encore.


¬ Suite

Cigar Box Guitar Nation

CBG Nation

Tout ce que vous voulez savoir sur les CBG de leur histoire à leur fabrication, se trouve dans ce site mais qui est en anglais. Pour la communauté française allez jeter un œil sur ce super site/forum CBG France.


¬ Suite

Bibliothèque

Bibliothèque image tirée de http://guitar-collector.org/viewtopic.php?f=18&t=106

Il me semblait intéressant de présenter les livres et magazines qui ne sont pas forcément tous consacrés à la Cigar Box Guitar, mais qui sont des sources d'inspiration permanente.


¬ Suite